Causes de la chute de cheveux chez la femme

De nombreuses femmes atteintes d’alopécie en 2020 ?

Dans les 10 prochaines années, il est très probable qu’un certain nombre de femmes dans le monde souffrent d’une forme de calvitie, de chute de cheveux ou encore d’alopécie . D’ailleurs, selon un récent sondage, les femmes dépassent déjà les hommes en terme de perte de cheveux et de calvitie !

Pourquoi ? Quel en est la cause ?

La raison est très simple : l’industrie des produits de coiffure et de beauté utilisent un grand nombre de produits chimiques et en quantités trop concentrées, ce qui provoque irrémédiablement une usure du cuir chevelu et des cheveux sur le long terme. Et les traitements incorrects également appliqués afin d’enlever tresses, tissages, extensions ou encore dreadlocks ne font qu’intensifier cette épidémie.

Les conséquences de ces mauvais traitements produisent inévitablement des cheveux cassants, dévitalisés ou un cuir chevelu qui devient malade (avec pellicules ou irritations), ou bien encore des cheveux très emmêlés, voire même des taches ou plaques d’alopécie.

“La perte de cheveux chez les femmes est beaucoup plus fréquente que ce que l’on pense” selon le Dr Bauman (Boca Raton, Floride), expert américain reconnu dans le domaine de la perte des cheveux chez les femmes et ayant traité des centaines de femmes au cours des 10 dernières années. Les femmes ont 35% de chance de connaître une perte de cheveux avant l’age de 50 ans, et ces problèmes peuvent aussi apparaître dès la fin de la puberté.

Les entreprises de fabrication de produits pour coiffure n’ont pas la responsabilité de former les femmes à mettre ou enlever correctement des extensions. C’est de la responsabilité des coiffeurs de se former correctement sur les différentes méthodes à respecter quant à l’application et la  suppression des extensions avant d’acheter ces produits pour leur clients. Mais il semble malheureusement que la plupart des coiffeurs soient plus soucieux de faire de l’argent que de prendre réellement soin de leurs clients ou clientes (en particulier lorsqu’il s’agit d’enlever les coiffures dites sophistiquées telles que dreadlocks, tresses, etc…).

Quelle solution ?

Selon un sondage récent réalisé sur Internet , la crème Take Down Remover permet de réellement sauver ses cheveux lorsque l’on souhaite enlever ses extensions, tresses, dreadlocks, etc.. . Et grâce aux nombreux séminaires de formation proposées, de nombreuses femmes évitent une éventuelle perte de cheveux.

Les écoles de cosmétiques ont récemment commencé à proposer des cours à propos des coiffures difficiles (extensions, tresses, etc..). Mais une fois encore, ils semblent sous estimer l’importance des procédés de suppression de ces coiffures

Cela peut sembler surprenant, mais la plupart des manuels d’écoles de cosmétique ne contiennent pas ou peu d’informations sur la nécessité d’éliminer les tresses ou les extensions de cheveux de manière sûre et sans danger. D’ailleurs, les écoles de coiffure ne sont souvent pas correctement équipées en matériel de cosmétique professionnel.

Mais plus surprenant encore, les écoles de coiffure spécialisées dans les tressages et tissages de cheveux ne connaissent pas réellement les techniques utilisées grâce aux produits Take Down Removal. Ils perpétuent donc malheureusement ce nouveau fléau qu’est la perte de cheveux et la calvitie chez les femmes .

Il y a un réel besoin de prévenir ces problèmes, mais l’industrie de la coiffure et de la beauté ne semble pas prête à investir dans ce genre de formations. 

Pour en revenir au début de cet article :  la solution au problème des femmes chauves d’ici 2020, doit donc commencer par la formation des coiffeurs eux mêmes, afin qu’ils sachent notamment retirer les coiffures de leurs clientes (ou clients) sans provoquer de dégâts. Et il faudrait également mettre un terme à l’application de produits chimiques sur les cheveux.

accueil